III – Comment réduire sa consommation d’eau ? (+300 €/an)

III – Comment réduire sa consommation d’eau ? (+300 €/an)

Nous avons déjà commencé à parler de la consommation d’eau dans l’article I. Etant donné que c’est la ressource la plus vitale dont nous ayons besoin, elle a bien le droit à son petit article perso.

La façon dont nous consommons l’eau courante au quotidien a un impact important sur l’environnement autant que sur notre portefeuille. En réduire la consommation et un geste citoyen et intelligent pour ses finances ! Voici 5 principes qui permettent d’économiser de l’eau au quotidien.

1 Chasser les fuites d’eau pour économiser !

Les fuites d’eau sont des gouffres à pognons ! En plus de pouvoir provoquer des dégâts des eaux qui vous couterons encore plus cher. S’assurer que vous n’avez pas de fuites d’eau chez vous est donc primordial.

Comment repérer les fuites d’eau ?

Vous pouvez détecter certaines fuites visuellement. Si vous avez une grosse flaque quelque pars vous vous en rendrais vite compte. Des taches sur votre plafond sont également des potentiels indicateur qu’il y a une fuite en l’étage supérieur et celui de la pièce ou vous vous trouvez.

Des traces d’humidité comme les moisissures ou odeurs de moisissures peuvent aussi vous alerter.

Vous pourrez aussi utiliser vos oreilles pour détecter une goutte à goutte quelque part.

La dernière façon de se rendre compte qu’on a une fuite chez soi est d’être attentif à sa facture d’eau courante. Si celle-ci est anormalement élevé par rapport à d’habitude, vous devriez vous poser la question et partir à la chasse aux fuites.

Comment réparer une fuite d’eau ?

Une fois une fuite détectée, vous pouvez dans certains cas la colmater vous-même. Un coup de clé sur une tuyauterie ou l’ajout de ruban téflon suffit bien souvent (si vous êtes un minimum bricoleur).

Sinon, si vous n’êtes pas branché bricolage ou que la fuite est trop compliquée à réparer, il faudra appeler un plombier. C’est toujours un petit billet à dépenser, mais c’est toujours mieux que payer 50 € d’eau par mois parce que des litres d’eau s’écoule de votre fuite et endommage votre logement par la même occasion.

Type de fuite

Quantité d’eau perdue

Coût moyen de la fuite
(à 3.56 € / m³)

Usage équivalent

Robinet qui goutte

4 litres/heure
35 m³/an

125 € / an

1 lavage au lave-linge par jour

Mince filet d’eau

16 litres/heure
140 m³/an

498 €/ an

1 lavage au lave-vaisselle par heure

Chasse WC qui suinte

25 litres/heure
219 m³/an

780 € / an

1 à 2 bains par jour

Ecoulement

80 litres/heure
701 m³/an

2496 € / an

1 douche de 5 minutes par heure !!

 

2 Comment économiser sur sa façon de boire ?

Adieux les bouteilles plastiques !

Sauf contrindication médical, boire de l’eau du robinet permet de réduire drastiquement ses déchets et d’économiser une belle petite somme. Les pompes hydrauliques ont été inventées pour amener l’eau potable jusqu’à votre logement. Mais si vous préférez payer une emballage et monter vos 3 étages avec 2 pack de 6 litres dans les mains, libre à vous.

Malheureusement en plus de polluer à leur fabrication, il y a encore une grande partie de ces bouteilles plastiques qui ne sont pas recyclées après leur utilisation. Elles sont donc très polluantes. Cela n’empêche pas d’en conserver quelques-unes chez soi et d’en acheter occasionnellement.

L’eau du robinet

Vous avez comme alternative quasi gratuite (0.4 centime en moyenne par litre) l’eau du robinet en France qui est potable ! Elle est même de très bonne qualité !  Les restrictions sanitaires concernant la qualité de l’eau du robinet en France sont très élevées.

Beaucoup d’autres pays propose une eau courante de qualité (malheureusement pas encore tous) nous avons cette chance, autant en profiter ! Pour ceux qui ont des doutes où qui habitent dans une zone ou l’eau est plus « dure » ou avec un goût qui leur déplait, il existe des carafes filtrantes et des filtres à installer directement sur les robinets pour obtenir une eau plus pure.

Bien évidement ne plus acheter ces bons vieux packs d’eau à 1 € représente une économie non négligeable à la fin de l’année. En partant d’une consommation de 2 packs par semaine cela vous fera économiser 100 € par an, par personne.

De quoi rentabiliser assez vite votre nouvelle carafe ou filtre. Cela vous évitera également de produire 10 kilos de déchets plastique par an et par personne.

L’eau pétillante

Pour les accros à l’eau pétillante, les produits Sodas Stream sont une bonne solution pour réduire ses déchets mais restent néanmoins assez couteux si l’on compte le coût des recharges. Le mieux étant de boire occasionnellement de l’eau gazeuse dans des formats recyclables (canettes ou bouteilles en verre).

3 Comment économiser sur l’eau de la douche ?

Le temps de douche

Bon là c’est un classique et j’en suis le premier attristé, mais une douche consomme beaucoup moins d’eau qu’un bain… Il faut en moyenne 3 fois plus d’eau pour prendre un bain qu’une douche. Bien sûr une douche qui dure entre 5 et 10 min. Si elle dure 30 min à chaque fois, prendre un bain ne fera pas beaucoup de différence…

Personnellement je prends une douche avec un minuteur tous les matins, premièrement ça me permet de ne pas arriver en retard au travail et deuxièmement je fais des économies. Je mets un chrono de 6 min qui déborde souvent sur 7 je l’avoue, mais sans lui je passerais rapidement à plus de 10 min.

Rien n’empêche une fois de temps en temps de se prélasser dans une douche un peu plus longue ou un bon bain, tant que cela reste occasionnel.

Les pommeaux de douche écologiques

Aussi, pour améliorer la qualité de l’eau et réduire le débit utilisé, j’ai investi dans un pommeau de douche haute pression. Les trous qui laisse passer l’eau sont beaucoup plus petit que sur des pommeaux classiques ce qui augmente la pression et réduit le débit. De plus, des billes d’agents actifs naturels permettent de filtrer l’eau pour retirer une partie du calcaire et du chlore, entre autres.

Suivant les pommeaux on peut économiser jusqu’à 30 à 40 % d’eau. Pour aller encore plus loin, il existe des régulateurs de débit que l’on peut ajouter en amont du pommeau de douche ou sur les différents robinets du logement. Il s’agit de petits filtres qui se vissent directement sur le robinet et qui font « mousser » l’eau ou qui réduise tout simplement le débit d’eau.

Un an de douche de 10 min pour une personne coûte en moyenne 220 €. Avec un pommeau de douche haute pression, si l’on compte 30 % de débit en moins, vous pouvez économiser environ 70 € par an et par personne. Si vous faite la vaisselle à la main, un régulateur de débit sur le robinet de la cuisine vous fera aussi faire de bonne économies.

4 Comment faire des économies sur le linge ?

Premièrement, une machine à laver sera un bon investissement si vous n’en avez pas encore. Par rapport à un budget laverie et au temps gagné, l’amortissement est réalisé rapidement. Ensuite, utiliser le programme éco peut réduire à la fois la facture d’eau et celle d’électricité.

Pour les plus motivés, vous pouvez faire votre lessive maison. Vous trouverez des recettes simples et économiques sur internet. Sinon utiliser une lessive « éco » est déjà un bon début et pas forcément plus cher que les lessives classiques.

Il existe aussi les « Gargouilles » qui sont des boules remplis de billes d’agents actifs naturels qu’il suffit de mettre dans la machine avec les vêtements. Elles sont efficaces durant 4 à 5 ans mais représente un petit investissement à l’achat.

3 Gargouilles coûtent 70 €. Ces 70 € seront remboursés la première année en comptant la lessive économisée. Néanmoins le linge ne sent rien en sortant de la machine ce qui est perturbant. Il est alors possible d’utiliser une eau florale maison à vaporiser sur le linge avant de le faire sécher. Les gargouilles représentent une solution intéressante pour les familles devant faire plusieurs machines par semaine.

Concernant le séchage, faire sécher son linge sur un étendoir évite de devoir acheter un sèche-linge qui consomme de l’électricité à chaque utilisation. De plus si vous avez une pièce ou l’air est très sec, y étendre votre linge permettra d’humidifier naturellement la pièce.

5 La vaisselle 

Avoir un lave-vaisselle est la solution qui économise le plus d’eau (avec le programme éco bien entendu), même si elle utilise de l’électricité et nécessite de l’énergie et des matériaux pour la fabrication de l’appareil.

Néanmoins cela a aussi l’avantage de vous faire économiser du temps et ça, ça n’a pas de prix ! Encore faut-il avoir l’espace pour un lave-vaisselle ce qui n’est pour l’instant pas mon cas.

Pour ceux qui frottent à la main comme moi, utiliser une bassine pour ne pas faire couler l’eau trop longtemps est l’astuce la plus économique (j’avoue personnellement ne pas avoir encore passé ce cap).

Vous pouvez également acheter des éponges en fibre végétales qui sont lavable et durent bien plus longtemps que des éponges classiques.

Vous remarquerez en lisant mes articles que je ne suis pas un parfait élève de l’écologie. J’ai moi aussi encore pas mal de progrès à faire sur certains points. Ce blog a pour but d’inciter, de sensibiliser mais pas de donner des leçons moralisatrices. Mettre en place des habitudes n’est pas si simple. Cela ce fait progressivement et chacun à son rythme et sur les domaines qu’il juge les plus importants.

Néanmoins plus vous mettrez d’actions écologiques en places dans votre quotidien plus vous aurez d’argent disponible pour vous faire plaisir ou réaliser des projets et plus vous aurez la conscience tranquille !

Total des économies à faire sur sa consommation d’eau 

Pour résumer concernant la consommation d’eau, en buvant de l’eau du robinet, en limitant votre temps de douche, en vous équipant d’un pommeau de douche haute pression et en utilisant les programmes « éco » de votre machine à laver et de votre lave-vaisselle vous pourrez économiser jusqu’à 300 € par an et par personne. Ça représente quelques bons restos entre potes !

Dans l’article IV nous allons voir comment faire des économies sur les produits d’hygiène :

IV – Comment économiser sur les produits d’hygiène ? (+200€/an)

One thought on “III – Comment réduire sa consommation d’eau ? (+300 €/an)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.