IV – Comment économiser sur les produits d’hygiène ? (+200€/an)

IV – Comment économiser sur les produits d’hygiène ? (+200€/an)

Prendre soin de soi est essentiel pour vivre en bonne santé et bien évidement respecter les autres en société… Néanmoins, de nombreux produits présents dans nos salles de bain s’avèrent couteux et non essentiels quand on y regarde de plus près.

La production de ces produits et les déchets plastiques qu’ils génèrent représentent une source importante de pollution à l’échelle de la planète. De plus, mis bout à bout sur une année, le budget hygiène/beauté n’est pas négligeable.  Voici 5 principes pour avoir une meilleure hygiène tout en faisant des économies.

1 Le sommeil est une priorité

Dormir suffisamment avec un rythme le plus régulier possible est primordiale pour être en bonne santé. Si ce n’est pas encore votre cas, ça devrait être votre priorité ! C’est aussi important que l’alimentation ou l’activité physique, si ce n’est plus. Essayez de ne pas dormir ni manger pendant 48 h et choisissez entre un sandwich ou un matelas. Fort à parier que vous allez vous écrouler au sol avant d’avoir pu avaler une seule bouchée.

Cependant nous ne sommes pas tous égaux face au sommeil. Certaines personnes ont besoin de plus de sommeil que d’autre. En moyenne, il est conseillé de dormir 7 à 9 h par nuit. 5 à 6h suffiront à certains, quand il faudra au moins 10h à d’autre personnes pour ne pas être complétement déphasés.

Alors il ne reste plus qu’à trouver le rythme qui vous convient en testant des heures de couché et de levé différentes et en constatant les effets sur votre fatigue, votre humeur et votre forme physique. Dormir trop n’est pas forcement bon pour la santé non plus. Plus de 10 h ça commence à faire beaucoup. Si vous avez des troubles du sommeil (ne pas arriver à dormir correctement ou dormir trop) parlez en à votre médecin.

2 Comment économiser sur les produits de la salle de bain ?

L’essentiel de la salle de bain

Globalement avec du savon, du shampoing, une brosse à dent, du dentifrice, du déodorant et du parfum, on a déjà de quoi prendre soin de soi.

Pour le savon, utiliser des pains de savon de Marseille s’avèrent économique et plus écologique. En effet c’est un flacon plastique de gel douche en moins à jeter tous les 1 ou 2 mois.

Pour le shampoing, il existe désormais des shampoings solides que l’on trouve en grande surface (encore un flacon plastique en moins).

Ensuite, pour les brosses à dent et les dentifrices on trouve désormais des brosses à dent en bois ou plastique recyclés et des dentifrices de plus en plus écologiques.

Concernant le parfum je n’ai personnellement pas d’astuce, mais je pense qu’un flacon en verre (donc recyclable) par an n’est pas non plus l’objet prioritaire à retirer de sa salle de bain. Encore faut-il en avoir qu’un seul…

Enfin, pour le déodorant, des versions solides existent et il est assez facile d’en faire sois même. Sinon, privilégiez les déodorants dans des contenants à boule en verre.

Pour le reste, à part une tondeuse, des médicaments et des boites de lentilles je n’ai personnellement pas grand-chose d’autre dans mes placards.

Les produits pour hommes

Concernant le rasage, il existe des rasoirs de sureté en inox dans lesquels seules les lames sont à changer. En plus d’être de beaux objets de salle de bain, ils évitent de consommer des rasoirs jetable. Et pour les plus vintage, les rasoirs à l’ancienne ça revient à la mode.

Evidements pour ceux qui ont besoin de lotions spécifiques pour traiter des problèmes dermatologiques ou autres, ne cessez pas vos traitement pour autant… En revanche je suis sûr que tout le monde a un tas de flacons inutiles qui encombrent les placards.

Les produits pour femmes

Je vois déjà venir mes consœurs me dire que c’est facile à dire en tant qu’homme. En effet, pour vous mesdames,  le trie sera un peu plus long…

Il existe également des rasoirs de suretés avec des designs féminins.

Vous pouvez aussi utiliser des cotons lavables pour vous démaquiller.

J’avoue ne pas être spécialiste en produits de beauté et vous invite pour aller plus loin à regarder des chaînes YouTube sur les produits féminins écologiques, pour réduire au minimum vos dépenses et vos déchets.

Aller à l’essentiel !

Je vous conseille un livre intéressant qu’il s’intitule : « L’art d’aller à l’essentiel » dans lequel l’auteur Léo BABAUTA nous explique les bienfaits d’avoir mon d’objets dans sa vie et de faire également le nécessaire pour se désencombrer l’esprit. Car en effet, faire du tri dans ses affaires, physiques, administratives ou virtuelles permet également d’être beaucoup plus sereins dans son quotidien. Nous verrons cela plus en détail dans l’article IX concernant l’organisation.

3 Économiser sur les produits d’entretiens

Pour faire le ménage, de nombreux produits servent d’alternatives aux détergeant chimiques. Le vinaigre blanc et le bicarbonate de soude permettent à eux deux de remplacer une grande partie des produits ménagers. A terme cela coûte bien moins cher et est beaucoup plus saint pour votre environnement de vie.

Aussi, des gestes simples comme acheter un balai en bois et un seau en inox plutôt qu’en plastique permettent de générer moins de déchets non recyclables.

Faire le ménage régulièrement est un bon moyen de conserver ses affaires en bon état et donc à terme d’économiser de l’argent. Par exemple entretenir son frigo. Le débrancher 1 à 2 fois par an pour enlever la glace du congélateur et ne pas y mettre d’aliments chauds.

Dépoussiérer régulièrement la télé et les appareils électroniques. Entretenir son logement du mieux que l’on peut pour éviter de payer une grosse caution au prochain déménagement…

De plus, vivre dans un environnement propre est meilleur pour la santé. Bref, le ménage ce n’est pas le plus marrant, mais c’est important ! Une petite playlist musicale motivante et c’est parti pour un bon coup de balais !

4 Avoir un bon suivit médical est essentiel !

Le suivit médical

Economiser sur ses frais médicaux

Faire ses rendez-vous médicaux tous les ans (généraliste, dentiste, ophtalmologue) peut premièrement aider à détecter rapidement des problèmes de santé avant que leurs symptômes ne deviennent handicapant au quotidien (exemple simple : une carie).

Deuxièmement, cela évite de devoir payer de gros frais dans quelques années car vous avez négligé votre santé (prothèses dentaires, traitements en tout genre…). En France, on à la chance d’avoir un système de santé qui nous permet de réaliser ces suivis gratuitement, alors vous n’avez plus aucune excuse pour esquiver ce détartrage.

La santé mentale 

On y pense souvent peu, mais la santé mentale est tout aussi importante. Ne pas tenir compte d’un état dépressif ou d’un quotidien trop stressant peut mener à un Burn-out, une dépression (au sens pathologique du terme) voir un cancer.

L’exposition prolongée au stress affecte tout notre organisme. N’hésitez pas à en parler à votre médecin traitant lorsque vous ressentez un mal être quotidien qui dure plusieurs mois/années pour trouver des solutions.

Parfois il suffit de changer d’environnement, de travail, ou de se remettre au sport, à la méditation ou d’arrêter la consommation de certaines substances. Mais il se peut que toutes ces actions ne mènent à rien si le mal être est plus profond et est à l’origine de ces mauvaises habitudes.

Dans ce cas, il faut consulter un psychologue. C’est bien meilleur pour la santé que de consommer des antidépresseurs et cela aide à mieux se connaître, à comprendre l’origine de son mal être et à pouvoir mettre des actions en place pour le faire disparaître progressivement (où apprendre à mieux vivre avec dans certains cas extrêmes de traumatismes).

En France, nous somme les champions de la dépression. Nombre de personnes dépressives, consommation d’antidépresseur etc… Si les gens avaient moins honte d’aller chez le Psy, on n’en serait peut-être pas là.

En effet, malheureusement, aller chez le psy est encore stigmatisé comme étant réservé aux gens fous ou atteint d’une pathologie mentale sérieuse. Mais ce que la plupart des gens oublient, c’est qu’avant de devenir fous où de développer ces maladies, la plupart des personnes concernés n’avaient pas de problèmes. Une thérapie aurait pu éviter qu’ils basculent dans des pathologies plus graves.

Lorsque l’on se casse une cheville généralement on va à l’hôpital au lieu d’essayer de continuer à marcher avec un os cassé. Et bien, pour le mental, c’est pareil. On peut également comparer ça à se faire retirer un début de carie avant qu’il faille arracher toute la dent parce qu’on a trop attendu. De plus en France encore une fois, certains centres proposent des suivis psychologiques gratuits. Donc plus d’excuses non plus pour ne pas se reprendre en main !

Le développement personnel :

Les livres de développement personnel et de psychologie peuvent également être d’une grande aide pour sortir d’une phase dépressive ou apprendre à mieux se connaître et mieux comprendre les comportement humains.

Malheureusement en France, ces livres là sont encore parfois considérés comme des livres de charlatans ou de vendeurs de rêves, alors que 90 % sont le fruit d’études scientifiques ou sociologiques sérieuses réalisées sur des décennies. Il y en a forcément quelque charlatans dans le lots, mais si vous commencez par des livres qui ont fait leurs preuve depuis des décennies, voir des siècles vous ne pourrait pas vous tromper.

Comme nous l’avons vu dans l’article I, la nourriture joue aussi, bien évidemment un rôle très important dans notre santé. Manger sainement vous évitera d’avoir dans quelques années des problèmes d’hypertension (due à l’excès de sel), de diabète (due à l’excès de sucre) de cholestérol (due à l’excès de gras) ou tout simplement de surpoids.

5 Les bienfaits du sport

Pratiquer du sport régulièrement aide également à garder une bonne santé et une bonne condition physique. Cela réduit les problèmes de dos, de cœur, de stress, de dépression etc…

Les bienfaits du sport régulier ne sont plus à prouver. Faire au moins 1 h de sport dans la semaine, marcher, faire du vélo de temps en temps, prendre l’escalier plutôt que l’ascenseur ou les escalators sont des actions simples qui peuvent déjà faire la différence. Bien entendu plus vous ferrez de sport mieux vous vous porterez (dans une limite acceptable quand même) mais disons que jusqu’à 8 ou 10 h de sport par semaine ça ne peut vous faire que du bien.

Ce n’est pas facile de se motiver, c’est sûr, surtout en hiver… Mais une fois ancré dans le quotidien, ça deviens presque un automatisme. Vous pouvez par exemple vous dire : tous les mardis et les jeudis soir je fais au moins 30 min de sport, et je vais marcher au moins une heure pour me balader chaque semaine ou je vais faire un tour de 2 h de vélo tous les dimanches. C’est un bon début, et si vous êtes assidus, vous verrez vite les effets bénéfiques sur votre forme physique et mentale !

Ensuite, le mieux est de s’inscrire dans un club sportif. C’est plus motivant de faire du sport à plusieurs et les sports collectifs permettent aussi de passer de très bons moments et de développer sa vie sociale.

Pour les plus solitaires ils existent des tas de sports individuels. Bref, il y en a pour tous les goûts, ça peut être payant ou gratuit (faire des footings n’est pas encore payant), mais l’important c’est d’en faire régulièrement.

 Total des économies à faire sur les produits d’hygiène

En remplaçant votre gel douche et votre shampoing par des équivalents solides vous économiserez facilement 2 flacons tous les 2 mois. Les pains de savons durent généralement 2 fois plus longtemps. A 3 € de moyenne le flacon, ça fait 36 € d’économiser à l’année.

Utiliser des produits simples pour votre ménage (bicarbonate de soude, vinaigre blanc, savon de Marseille) vous évitera d’acheter des dizaines de produits d’hygiène coûteux. De plus entretenir vos affaires vous évitera dans racheter rapidement.

En dormant mieux et supprimant vos lotions pour les cernes vous ferais également de bonne petites économies. De même pour toute autre lotion vous permettant de rattraper votre manque d’hygiène.

Je pense qu’en utilisant l’essentiel et en faisant le tri dans ses placards, on arrive rapidement à 150 ou 200 € d’économie à l’année (voir bien plus pour les sur consommateurs de produits de beauté et d’hygiène).

Il est également difficile d’évaluer les dépenses de santé que vous allez éviter dans quelques années en gardant une bonne forme physique et mentale aujourd’hui. Pour cette raison, cet article est un peu moins chiffré que les précédents mais une chose est sûre, sur plusieurs dizaines d’année cela se compte en milliers d’euros. Autre avantage à avoir une bonne hygiène, vous aller vous sentir beaucoup mieux dans vos baskets, et ça ça n’a pas de prix !

Dans l’article V, nous allons voir comment réduire son budget vêtements, tout en ayant plus de style et en réduisant son impact environnemental :

V – Comment moins dépenser pour s’habiller avec plus de style ? (+250€/an)

 

 

One thought on “IV – Comment économiser sur les produits d’hygiène ? (+200€/an)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.