VII – Comment avoir des loisirs peu coûteux et responsables ?

VII – Comment avoir des loisirs peu coûteux et responsables ?

Vous venez de faire tout un tas d’efforts sur votre alimentation, la façon de vous loger, de vous habiller, de vous déplacer etc… Il est temps de vous faire plaisir ! Les loisirs sont très importants pour garder un bon équilibre, décompresser et profiter de la vie. Les oublier au profit d’un travail acharné vous mènera droit au burn-out. Alors croquons la vie à pleine dent !

1 La diete d’information

Bien évidement sur la partie loisirs, chacun doit faire ce qu’il a envie ! Néanmoins certaines activités de divertissement ne sont pas vraiment recommandées si votre but est d’évoluer de façon positive et d’avoir du temps pour réellement vous faire du bien. Il est très facile de se laisser emporter par la télévision, la radio ou les réseaux sociaux.

On se fait tous piéger car nous sommes tous attirés par ces informations comme des moustiques par une lumière. Tous les programmes ne sont pas inutiles, mais un bon 80 % de ce qui passe sur les ondes est du poison numérique pour votre bien être… à défaut de finir grillé par la lampe UV comme le moustique vous allez sans aucun doute griller vos neurones.

Bannir les chaînes d’infos continu

Premièrement, les chaînes d’informations généralistes ne vous apportent rien, appart l’impression d’être tenu au courant de faits « importants » et l’impression que si vous ne les regardez pas vous aller passer pour un inculte.

Petite mise au point : savoir que tel politique à twitter tel phrase ou qu’une personne s’est faite agressée à l’autre bout du pays ne vous rendra pas plus cultivé (Lire un livre sûrement beaucoup plus). Cela vous remplira jute d’un sentiment de peur et de frustration.

C’est exactement le but de ces émissions ou chaînes qui ont pour but de susciter ces émotions négatives chez vous juste avant de vous matraquer de pubs vous proposant LA SOLUTION à votre mal être (qu’ils viennent de créer de toute pièce). Une nouvelle voiture, un nouveau téléphone, des yaourts bien être etc… Consommez ! Et vous aurait oubliez toutes les infos inquiétantes que nous venons de vous donner.

Voici pourquoi, il est peu recommandé de se shooter à ce cocktail dépressif : journal d’infos + pub. Ne vous inquiétez pas, si il y a une nouvelle grave ou réellement importante, vous serez au courant dans la journée. Cela tournera en boucle, partout et tout le monde en parlera. A moins de vivre au fond de la forêt sans moyen de communication avec la civilisation vous serrez toujours informé, ne serait-ce qu’en parlant avec les gens.

Eviter les Talk-shows

Ensuite, parlons des Talk-shows. On passe du coq à l’âne entre un débat sur la façon dont le ministre de l’éducation a mangé son sandwich et un débat sur l’impact de la uberisation dans notre société.

Avez-vous déjà fini de regardé un de ces débats en vous sentant plus avancé sur le sujet dont il traitait ? Des arguments dans tous les sens, personne n’écoute les arguments d’en face, on crie, on s’insulte, on n’avance pas sur le sujet de fond. Mais dans tout ce brouhaha, l’animateur fait une blague sur la veste d’un chroniqueur et du coup on passe un bon moment…

Pour vos enfants (comme pour vous) c’est la meilleure façon de retenir que le rire c’est efficace lorsqu’on se moque des gens ou qu’on leur manque de respect et que c’est bien plus important qu’un sujet de société autour duquel on fait semblant de débattre.  Inutile de vous expliquer plus longtemps que vous venez de perdre votre temps… Certaines émissions sérieuses, proposent parfois des débats intéressants, mais ce n’est pas dans les talk-shows que vous allez vous cultiver, c’est sûr !

Limiter la télé-réalité

Concernant les émissions de télé-réalité, je ne pense pas me tromper en vous disant que vous n’apprendrez rien, que vous jalouserez surement le mode de vie des personnes y participants et que vous allez revoir au minimum 3 fois en boucle chaque scène : 1 fois dans le résumé, 1 fois durant l’épisode et 1 fois dans le teaser du prochain épisode.

A la limite, on pourrait se dire que c’est une expérience sociale intéressante à observer. Mais c’est en oubliant la production et le montage qui vous oriente à leur bon vouloir et vous montre de façon romancé uniquement les scènes qui les intéressent. Ces émissions sont bien de la télé car c’est du divertissement pur qui n’a pour but que de capter votre attention afin que vous restiez sagement dans votre canapé à regarder des pubs. En revanche malgré le nom, il n’y a rien de réel.

Il existe quand même des programmes intéressant à la télévision. Tout n’est pas que poison ! Et puis regarder un de ces divertissements débiles de temps en temps ça peut permettre de bien se marrer, avouons le. L’important c’est de ne pas les regarder quotidiennement. Sinon c’est la grillade de neurone assurée !

Limiter les newsletters

Dans le flow d’information inutile que nous recevons chaque jour, il y a également les newsletters sur votre boite mail perso. Nous en parlerons plus en détail dans l’article dédié à l’organisation.

Limiter les réseaux sociaux

Pour finir sur les informations inutiles, ce sera sûrement le plus difficile, mais réduire l’utilisation des réseaux sociaux vous fera beaucoup de bien également. On perd tous un temps fou à scroller sur nos écrans. Pour observer ce que les autres ont fait de leur journée ou savoir ce que tel star a mangé. Regarder pendant des heures des vidéos de divertissement de chats ou de russes bourrés qui font n’importe quoi.

Si vous voulez savoir ce que vos amis font de leur vie, envoyer leur un message, ou mieux, proposer leur de se voir en vrai ! Ça sera bien plus utile que de liker leur dernière publication. Pour le reste, même conseil que pour la télé, une fois de temps en temps c’est marrant. Tous les jours c’est mauvais pour votre cerveau.

Une astuce simple pour ne pas y aller quotidiennement mais seulement de temps en temps est de désactiver les notifications de ces réseaux sur votre portable. Vous ne serez donc plus tenté de faire disparaitre ce petit point rouge sur votre icone d’application. Si vous pouvez ranger ces applis dans une page de votre téléphone ou vous n’allez pas souvent c’est encore plus efficace.

Du temps gagné pour de vrais loisirs !

On ne se sent pas mieux et plus libre maintenant qu’on a retiré de notre vie tout ce brouillard d’informations inutiles ? Félicitation vous faite du bien à votre cerveau et vous venez de gagner un temps phénoménal ! 2h de télé, 1h de radio, 2h de réseaux sociaux, 30 min de newsletter. Vous avez gagné 5h30 par jours. Vous avez désormais plus de temps pour avoir des loisirs bien plus productifs et amusants comme les sorties, le sport, les restaurant, le cinéma, le théâtre ou la lecture.

2 Les sorties

Ça y est, vous avez envoyé un message à votre amis pour lui proposer une sortie plutôt que de liker sa dernière photo sur Instagram ! Bravo. Vous avez maintenant l’embarrât du choix. Resto, ciné, ballade, expo, bar, parc, sport etc…

Le respect des personnes et des lieux

Pour les réunions entre amis, un seul mot d’ordre doit régner selon moi : le respect. Le respect entre amis, le respect des inconnus que l’on croise, des gens que l’on rencontre, et des lieux où l’on se trouve.

Ce n’est qu’un avis personnel. Néanmoins à quoi sert d’avoir des amis si on ne se respecte pas. Bien entendu, entre amis on se vanne. Mais attention à ne pas vanner sur un sujet sensible pour votre ami. C’est le meilleur moyen de transformer votre ami en ennemi à la longue. Entre l’amour et la haine il n’y a qu’un pas comme on dit. Et on récolte seulement ce que l’on sème (j’aime les dictons).

Si vous avez l’impression que personne ne vous respecte et que tout le monde a une dent contre vous, il est possible que vous ayez vexé toutes ces personnes dans un premier temps, et qu’ils ne fassent que vous rendre l’appareil. Il serait donc peut-être temps de faire quelques efforts qu’en au respect d’autrui ou tout simplement d’aller voir un psychologue pour essayer d’arrêter d’avoir un comportement destructeur pour les autres et surtout pour vous-même.

Les lieux dans lesquels vous vous rendez méritent également votre respect, car vous n’êtes pas les seuls à les utiliser. Les dégrader, les polluer, ou faire des remarques désobligeantes auprès des personnes qui y vivent, sont un manque de respect et une preuve d’égoïsme. Aussi pour les repas, apéros et autre pique-nique dans les lieux publics, éviter les ustensiles en plastiques et par pitié, ramasser vos déchets et mettez les à la poubelle !

Le respect de la tranquillité d’autrui

La tranquillité des gens et des animaux (si vous êtes en pleine nature) mérite également votre respect. Faire du bruit une fois de temps en temps parce qu’on est en groupe est qu’on s’amuse, pas de problème (surtout si on prévient à l’avance les gens que ça risque de déranger). Mais faire du bruit constamment, en dépassant les bornes et sans demander l’avis à personne, c’est ce qu’on appelle également de l’égoïsme.

Si vous aimez les ballades seul ou entre amis, faites également attention à ne pas dégrader les lieux naturels (faune et flore) ou les lieux urbains. Dites vous bien que lorsque vous casser quelque chose, c’est avant tout un ouvrier qui s’est donné du mal à le construire. Certes il y a eu des concepteurs derrière. Mais ceux qui fabriquent et installent tout ce que nous utilisons sont des ouvriers. Donc si vous voulez rendre la vie plus facile aux personnes qui ont les vies les plus difficiles, commencez part ne pas dégrader volontairement les choses qui vous entoures.

Personne n’est parfait, moi le premier. Il m’arrive parfois de commettre des fautes sur ces points. L’important est d’essayer d’être le plus respectueux possible au quotidien, des personnes et des lieux. Si l’on commet quelques dérapages occasionnels, rien n’est dramatique mais autant essayer de ne pas recommencer.

De toute façon, si vous êtes quelqu’un de bien, votre entourage et votre culpabilité devrait vous rappeler à l’ordre. Dans le cas contraire, si vous ne ressentez aucune culpabilité lorsque vous manquez de respect à une personne ou que vous dégradez un lieu, il serait peut-être temps de vous poser quelques questions sur votre comportement et de changer votre entourage. Le karma fini toujours par s’équilibrer…

3 Le sport

Nous l’avons déjà vu dans l’article sur l’hygiène, le sport est essentiel pour être en bonne santé. Il y en a pour tous les goûts, donc qui que vous soyez, vous devriez finir par tomber sur un sport qui vous plait un jour. Sinon, continuer d’en essayer de nouveaux !

Si vous pratiquer des sports en plein air, essayez de respecter également au maximum les lieux dans lesquels vous les pratiquez ! Encore une fois, vous n’êtes pas seul sur cette planète.

Les sports collectifs, sont quant à eux d’excellent moyen d’agrandir son cercle social et de renforcer son esprit d’équipe. De plus, les licences de sport collectifs sont souvent très abordables et ça c’est Billets Verts ! Sauf si à chaque repas entre équipe et troisième mis temps vous utilisez des tonnes de gobelets et couverts en plastique. Là c’est plus Billets Verts…

Alors pensez aux éco-cups, aux plats qui se mangent sans couverts (Pizza, quiche, tartes, sandwich etc…) et à votre gourde d’eau pour les entrainements. Ça évite de défoncer des packs de cristalline et en plus c’est bien mieux quand il y a une épidémie mondiale qui traine.

Pour les sports mécaniques : vélo, moto, voiture, karting etc… Pensez à recycler les pièces usées et vos consommables en déchèterie. Entretenez au mieux votre matériel, cela vous fera faire des économies, et génèrera moins de déchets !

4 Les loisirs créatifs

Les loisirs créatifs et artistiques peuvent être très épanouissants. Le fait de créer des choses, d’autant plus si elles sont artistiquement belles est un source de bonheur. Que ce soit par le biais de la dance, de la musique, de la peinture ou de l’artisanat (sculpture de bois etc…), le créatif permet d’apprendre à exprimer ses sentiments, ses désirs et autres émotions qu’il est parfois difficile d’exprimer avec de simple mots.

Cela peut avoir des vertus thérapeutique ou tout simplement être une source de joie. Ce type de loisirs est donc bon pour vous afin d’extérioriser vos émotions.

Certains de ces loisirs peuvent être quasi gratuits : une guitare à cinquante euros et des tutoriel YouTube vous permettrons de rapidement jouer vos premiers morceaux. Ils peuvent aussi vite devenir des sources de dépenses importantes. Si vous avez pour ambition de produire un album complet de musique électronique, il vous faudra du matériel, un bon ordinateur et un long apprentissage sur les logiciel de MAO avant d’obtenir un résultat satisfaisant.

Selon vos objectifs, ces loisirs peuvent donc avoir un coût certain, mais si vous êtes réellement passionnés, vous trouverez le moyen d’exprimer votre art progressivement avec les moyens du bord, puis en investissent petit à petit plus de temps et d’argent.

5 Les restaurants

Avec tout l’argent que vous avez économisez grâces aux chapitres précédents, vous pouvez bien vous faire plaisir de temps en temps dans un petit restau ! Là aussi il y en a pour tous les goûts. Du pas cher au très cher, du convivial au très classe, du traditionnel à la cuisine venant du monde entier ! Nous avons l’embarras du choix.

Essayer néanmoins de consommer des ingrédients locaux le plus possible. De nombreux restaurant mette leur menu fait à base de produits locaux en avant, ces restaurants sont donc à privilégier. De temps en temps bien entendu, personne ne vous jettera la pierre parce que vous avez mangé des ingrédients plus exotiques ! C’est souvent délicieux et on fait de belles découvertes sur la culture culinaires des autres pays. Mais transporter certains ingrédients de l’autre bout de la planète a un coût, surtout en termes de pollution.

Bref garder quelques principes en tête mais surtout faite vous plaisir ! De toute façon on ne mange pas au restaurant tous les 2 jours. Si c’est le cas pour vous, il faudrait peut-être songer à relire l’article 1 concernant la nourriture. Les restaurants trop fréquents feront fondre à vitesse grand V votre budget et grossir à la même vitesse vos bourrelets.

Evidement je parle ici de restaurants et ne compte pas les fast-foods, qui sont à éviter le plus possible (voir article 1). Pour les vrais restaurants, je conseillerai de faire des petits restaurants pas cher la plus part du temps, et une fois de temps en temps, pour une grande occasion, faire chauffer un peu plus la carte bleue.

Si vous avez eu les yeux plus gros que le ventre à la commande, n’oubliez pas de demander un doggi-bag. Vous pourrez finir ce délicieux repas pour votre déjeuné le lendemain.

6 La lecture

Prendre sa liberté en mains

Le savoir, c’est le pouvoir et le pouvoir c’est la liberté ! Alors si vous voulez être libre, financièrement, libre dans votre tête, libre de ne pas trop vous faire influencer par le premier venu, la meilleure solution est encore de se mettre à la lecture.

Difficile de nos jours de privilégier la lecture qui demande un léger effort mental lorsque l’on a accès à Youtube, Netflix, la Télé, les réseaux sociaux etc… Si votre cerveau choisit la facilité c’est qu’il va naturellement vers les activités qui sont le moins énergivore pour lui. C’est tout simplement un réflexe humain. Seulement, céder constamment à la facilité peut vous rendre fainéant, amorphe et vous vous transformerez petit à petit en mollusque incapable de réfléchir par lui-même.

Prendre l’habitude de lire

Notre cerveau a besoin de travailler un minimum pour être en bonne santé, c’est tout simplement son job ! La meilleure technique pour se motiver est toujours la même. Introduire dans son quotidien l’activité que l’on souhaite. Concernant la lecture ça peut consister à de se dire : « je vais lire 15 min par jour quoi qu’il arrive ». Ainsi, cela devient une habitude pour votre cerveau. Au bout d’un moment c’est juste un réflexe et vous ne voyez plus du tout cela comme une corvée. Comme pour le sport, l’alimentation et tous les autres thèmes abordés précédemment. A force on y prend du plaisir. Car ce sont des activités vertueuses.

Au fur et à mesure, certains jours vous arrêterez au bout des 15 min car vous aurez tenu votre promesse. Mais d’autres jours vous serez emporté par votre lecture et vous lirez plusieurs heures d’affilé. L’important c’est de commencer avec un livre sur un sujet qui vous passionne ou qui vous intrigue particulièrement. Ça ne sert à rien d’essayer de commencer à lire régulièrement avec un bouquin difficile à lire, sur un thème ennuyant pour vous. Il faut se faire plaisir !

Puis, ce livre en entrainera un autre car vous voudrez approfondir l’un des thèmes abordé à l’intérieur. Et c’est parti ! Je parle ici en particulier de livres qui apportent des réflexions, des méthodes, des analyses sur des thèmes précis. Les romans font plus parti de la catégorie du divertissement. C’est aussi très bon pour votre cerveau. Cela fait travailler votre imaginaire, votre orthographe, votre vocabulaire etc… Dans les livres on apprend toujours quelque chose.

Le super pouvoir des livres

Parfois on peut apprendre les enseignements qu’une personne à mis toute une vie à comprendre en seulement quelques semaines de lecture. Vous comprenez maintenant pourquoi les livres sont si puissants ! C’est comme dans Hilander ! Sauf qu’au lieu de couper la tête de la personne dont l’énergie vous intéresse, il vous suffit de lire ce qu’elle a mis parfois des décennies à écrire et ainsi profiter de son expérience sans perdre le temps de la vivre sois même.

Rien ne sert non plus de devenir un boulimique de la lecture pour ingurgiter la totalité de la connaissance de l’humanité. De toute façon c’est tout simplement impossible. Et si vous passez votre vie à lire, vous aller passer à côté de la vraie vie. La théorie c’est important, mais rien ne vaut l’expérience ! C’est pour cela que se réserver un créneaux de sa journée pour lire est idéal. On apprend toujours un peu plus chaque jour, mais il nous reste du temps dans notre journée pour appliquer ce qu’on a lu.

Personnellement, mes thèmes préférés sont : le développement personnel, le business, la philosophie et la science.  Pour vous, ça peut être le sport, l’histoire et la politique. Peu importe, tant que cela vous intéresse et vous fait évoluer vers votre but.

En tout cas si vous lisez ces lignes c’est que vous cherchez à gagner plus d’argent et à améliorer votre quotidien. Sinon, vous auriez arrêté de lire bien avant… On peut apprendre dans les livres, les méthodes que les personnes qui ont réussi financièrement et personnellement appliquent. Alors tous à vos bouquins !

Voir l’article « Comment changer de vie en 3 ans ? » dans lequel je vous donne la liste des livres qui jusqu’ici m’ont le plus appris.

7 La high tech

Les multimédias

Entre changer d’Iphone (1200 €) tous les 2 ans (soit 600 € par an) et changer de téléphone Androïd (250 € en moyenne) tous les 4 ans (soit 60 € par an), votre budget téléphone sera 10 fois moins élevé ! Pour 250 € vous pouvez largement trouver des modèles faisant de très bonnes photos et vidéos, ayant une bonne mémoire, une bonne fluidité etc…

En plus d’économiser 500 € par an par rapport aux Apple addicts, vous réduirez votre impact environnemental. La fabrication de téléphone est polluante et utilise des métaux rares qui sont bien souvent extraits de mines illégales en Afrique, dans lesquels des gens meurent quotidiennement. Pour ceux qui veulent aller encore plus loin est investir dans un téléphone le plus responsable possible je vous conseille d’aller jeter un œil au site web de Phairphone.

Néanmoins au-delà d’être un objet de plaisir high tech, les téléphones sont aujourd’hui d’incroyables objets de productivité. Grâce à eux, nous avons en permanence dans notre poche, une carte du monde, un bloc note, une montre, un chronomètre, le moyen de communiquer avec n’importe quelle autre personne ayant accès à internet sur la planète, l’accès à une quantité d’informations et de divertissement infinie, de quoi photographier, filmer ou enregistrer n’importe quel instant, l’accès à la musique et aujourd’hui même aux films et séries. Et encore la liste n’est pas complète… Cet objet est incroyable, à nous de l’utiliser intelligemment …

Pour la télévision, pas besoin non plus du dernier écran plat tous les 2 ans. Changer de télé tous les 5 ou 10 ans minimum devrait être la norme. Cela vous ferra économiser pas mal d’argent, et vous donnera moins envie de gaspiller votre temps à regarder des pubs.

Les jeux vidéos

Concernant le gaming, il y a de quoi se faire plaisir également. Des dizaines de consoles existent, auxquelles s’additionnent toutes les options de gamin sur PC et sur téléphone. J’ai personnellement passé de très bons moments à geeker lorsque j’étais au collège ou au lycée même si je n’étais pas le meilleur à la Playstation (loin de là).

Je pense que les jeux vidéo peuvent être un très bon moyen de s’évader dans des univers surréalistes, de passer de bons moments entre amis et de développer certaines de ces compétences, comme ces réflèxes ou la façon de gérer de nombreux paramètres par exemple.

Néanmoins, je pense que comme toutes les bonnes choses, il ne faut pas en abuser. Le risque est de s’enfermer dans un monde irréel et de se réveiller un jour en se rendant compte qu’on est peut être passé à côté de la « vraie vie ». Geeker sur un jeu incroyable pendant 3 semaines 1 ou 2 fois dans l’année, pas de problèmes. Mais remplacer, le sport, les sorties entre amis, la lecture, et toutes les activités bonne pour votre santé au quotidien par du gaming est selon moi un gâchis incroyable.

On n’a qu’une seule vie et quoi qu’on en dise, elle se déroule dans le monde réel. De plus, au-delà d’être chronophages, le gaming est un loisir qui coûte cher ! Les jeux des consoles atteignent aujourd’hui 80 euros ! Sans parler du prix des consoles à l’achat (environ 500 €). Remplacer votre passion gaming par un sport collectif, des livres, des sorties, des ballades, sera bien meilleure pour votre santé et pour votre portemonnaie.

L’ordinateur

A la fois outil de travail et de divertissement, c’est un indispensable de l’homme moderne. En terme de prix, cette fois-ci, tout dépend ce que vous comptez en faire. Pour de la bureautique et du divertissement vidéo, pas besoin d’un ordinateur hors de prix. Vous trouverez des machines très convenable pour 500 €. En revanche, si vous compter faire tourner des logiciel de montage photo/video, des logiciel de musique ou des jeux videos, vous aurez besoin de plus de puissance et cela vous coûtera vite plus de 1000 euros.

A vous d’établir vos besoins. Dans tous les cas, comme pour le téléphone portable, la production des ordinateurs est polluante, donc conserver son ordinateur le plus longtemps possible est fortement recommandé. De plus, cela sera bien meilleur pour vos finances. D’où l’importance de bien choisir votre matériel à l’achat suivant vos objectifs afin de le faire durer dans le temps.

8 Les voyages

Quoi de plus excitant dans la vie qu’un voyage ! C’est personnellement un des loisirs dans lesquels je n’hésite pas à mettre une partie importante de mon budget loisir.

Beaucoup de personnes pensent que les voyages, c’est pour les riches et puis c’est tout. En réalité, beaucoup de gens peu fortunés adorent voyager. Ils font tout simplement plus attention à leur budget et peuvent se permettre à la fin de l’année de se payer des billets d’avions ou un road trip.

Il y a tellement de solutions pour voyager pour pas si cher que ça ! Dormir en auberges de jeunesse ou chez l’habitant, réserver ses billets d’avion ou de train longtemps à l’avance etc….

Ce qui vous permettra assurément d’avoir plus d’argent pour vos voyages consiste à ne pas craquer pour la dernière paire de Nike tous les 2 mois et ne pas manger au Fast-food tous les 2 jours. A la fin de l’année, vous pourrez sans aucun doute vous payer un petit voyage sympa avec les économies réalisées.

Tout ça nous l’avons déjà vu dans les autres articles. Concentrons nous plutôt sur ce qui peut rendre nos voyages plus économiques et plus écologiques.

Partir moins loin 

Comme solution écologique autant qu’économique, partir moins loin est de loin le plus efficace.

Découvrir une autre région ou un pays limitrophe peut-être parfois tout aussi dépaysant et surprenant que de partir à l’autre bout du monde ! Garder vous un bon gros voyage à faire tous les 2 ou 3 ans, mais le reste du temps, on a déjà tellement de choses à découvrir près de là où l’on habite qu’on ne risque pas de s’ennuyer.

L’Espagne, le Portugal, l’Italie, l’Allemagne, la Grande Bretagne, le Maroc, la Suisse, les Pays bas etc… regorgent déjà de tant de destinations dépaysantes et spectaculaires !

Bien sûr je parle de ces pays car je suis français mais si vous habiter dans une autre région de la planète vous aurez tout autant d’exemples avec vos propres pays voisins.

Limiter l’avion 

Bien évidemment,  l’avion c’est magique. Surtout avec les compagnies low-cost avec lesquelles vous vous envolerez pour le Maroc, la Grèce ou l’Irlande pour moins de 100 euros aller-retour. Cependant, c’est tout de même le moyen de transport le plus polluant.

Essayons donc d’y aller mollo. Pour les pays limitrophes essayons au maximum de privilégier le train, le bateau, même la voiture ou le bus si on a le temps.

Si non, pour les trajets de grande distance pour le moment on n’a pas trouvé mieux. Donc un trajet en avion de temps en temps on peut se le permettre, pour aller voir un autre continent par exemple ! Mais prendre l’avion tous les 3 mois pour faire 800 km, en sachant le nombre de litres de kérosène que ça consomme, c’est un crime contre le climat …

Néanmoins, si les grandes entreprises faisaient un peu plus attention à leur consommation, et qu’on arrêtait tous de consommer des choses inutiles au quotidien, on pourrait s’en payer des trajets en avion sur notre empreinte carbone.

Je trouve personnellement que ça a beaucoup plus de sens de manger responsable, se déplacer responsable, acheter des objets responsables, faires des activités responsables au quotidien et prendre l’avion de temps en temps (1 fois tous les 2 ans par exemple) pour découvrir de nouveaux lieux et de nouvelles cultures.

L’avion reste une merveille technologique et je pense qu’il y a bien assez d’efforts à faire sur des plaisirs non essentiels que l’on consomme tous au quotidien et qui ne nous apportent rien à part des dettes et de la frustration, que de bannir totalement l’avion de nos vies.

Evidemment, je ne suis pas très objectif car j’adore voyager. Personnellement mon but à terme est d’essayer de me libérer assez de temps pour ne presque plus avoir besoin de l’avion pour mes voyages. Mais pour cela il va falloir plus de billets verts !

Train et road trip

Une autre alternative à l’avion bien plus écolo est le Road trip. En plus d’être beaucoup plus excitant, cela ne coûtera pas très cher. Partir à 4 en voiture ou en train pendant 2 semaines, voire en vélos pour les plus courageux… c’est le meilleur moyen de vivre des aventures inoubliables et de remplir sa mémoire de souvenirs incroyables.

Auberges, maisons d’hôte et woofing

Pour vous loger pour pas cher, les auberges de jeunesses et les campings restent imbattables. Sinon, si vous êtes un petit groupe, louer des chambres ou des maisons d’hôte, sur RnB par exemple peut être très économique.

Une autre façon de voyager presque gratuitement est de faire du woofing. Cela consiste à être loger et nourrit par un habitant en l’échange de services. La plus part du temps il s’agit de travaux manuels dans une ferme mais ça peut aussi être d’autres types d’activités.

Je n’ai pas encore eu l’occasion personnellement de tester ce mode de voyages mais certains de mes amis l’on déjà fait et étaient tout à fait satisfait de leur expérience. Ça peut permettre de partir plus longtemps quelque part.

Au total :

Avoir un téléphone normal au lieu du dernier iPhone (ou équivalent), se mettre au sport, lire 15 min par jour, limiter la télé et les jeux vidéo, faire des ballades, se faire plaisir occasionnellement au restaurant, faire des road trip ou du camping, sont d’excellents moyen d’augmenter votre santé, votre bien être et peuvent vous faire économiser pas mal d’argent.

Rien qu’en comptant des achats responsables de téléphone de télévision et de consoles de jeux, vous pourriez économiser 1000 € par an. 1000 euro que vous pourriez utiliser pour vous faire plaisir avec la liste de loisirs peu coûteux et responsables détaillés dans cet article.

Et même si l’on pioche un peu dans les économies réalisé grâce aux autres chapitres, ce n’est pas de l’argent jeté par les fenêtres. Ce sont les loisirs en famille, entre amis ou seuls qui nous créerons nos meilleurs souvenirs ! Je pense donc que l’on peut mettre un bilan financier nul aux loisirs. Dans le sens ou le but de cette section n’est pas de réduire ses loisirs, mais de mieux les choisir.

Attention néanmoins à ne pas gâcher tous les efforts fait durant l’année uniquement en loisirs. Il est conseillé de se prévoir un budget mensuel dédier aux loisirs et un budget vacances et de s’y tenir au maximum pour ne pas manger toutes ces économies. Nous allons voir cela plus en détail dans l’article suivant dédié à l’organisation !

VIII – Comment devenir plus organisé ?

 

 

One thought on “VII – Comment avoir des loisirs peu coûteux et responsables ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.