IX – Comment investir de façon responsable ?

IX – Comment investir de façon responsable ?

Si on additionne toutes les économies réalisables des articles précédents on arrive à 8750 € par an et par personne. C’est une somme théorique qui suppose que vous aviez toutes les mauvaises habitudes cités dans les différents chapitres et que vous les avez toutes corrigées.

En réalité, vous avez sûrement des domaines de vos vies où vous êtes déjà économes. Si non, appliquer les conseils des articles précédents va vous changer la vie ! Vous avez aussi peut être des domaines dans lesquels vous dépensez encore plus que les exemples cités.

Ces 8750 € sont donc une moyenne de ce que vous pouvez économiser selon moi en suivant les conseils de ce blog.

Personne n’est parfait, retirons donc d’entré 750 € d’écarts que nous faisons tous au quotidien. La vie est parfois capricieuse vous avez dû en plus payer 500 € pour un pépin dans l’année. En plus, on l’a vu dans l’article sur les loisirs, il est quasi vital de savoir aussi se faire plaisir. On peut donc retirer des 7500 € restants 1500 € de vacances et voyages et 1000 € de loisirs annuels.

Il nous reste tout de même 5000 € d’économies à l’année grâce à toutes ces astuces économiques et écologiques !

Que faire de ces 5000 € ?

Ces 5000€  représentent 415 euros d’économies par mois. Que vous arriverez à mettre sur votre compte épargne en vous payant en premier (voir article 8 sur l’organisation). Suivant votre salaire cela peut représenter une somme importante.

Si vous êtes au smic (1270 € net en 2022) cela sera peut être compliqué de vivre avec 855 € par mois je vous l’accorde. Compliqué mais pas impossible, je l’ai fait pendant 4 ans lors de mes études. Donc tout le monde peut y arriver même avec le salaire minimum français. Toutes les actions à faire pour s’en rapprocher sont détaillés dans les 8 premiers articles.

Bien évidement si vous gagnez un salaire plus confortable vous pourrez économiser encore plus. Et évidement vous faire plus plaisir aussi. Il est donc dans votre intérêt d’essayer d’avoir un job qui vous rémunère le mieux possible en fonction de vos compétences.

Pas besoin de savoir faire décoller des fusées. S’investir, être autonome et fournir un travail de qualité, peu importe votre métier, sera toujours récompensé par une augmentation ou une évolution de poste. Du moins, si votre patron est humain. Si non, vous pouvez toujours chercher du travail ailleurs…

Attention cependant à ne pas trop augmenter votre niveau de vie au risque de ne rien pouvoir économiser. Gagner plus oui, mais pas forcément pour dépenser plus. Du moins pas tout de suite… un peu de patience.

Nous allons voir en quoi il est important de faire l’effort d’épargner ces 5000 € (minimum) et pourquoi et comment il est intéressant d’en investir une partie.

1 Se constituer une épargne de précaution

Avoir une épargne de précaution est un indispensable ! C’est même vital ! Vous ne savez pas de quoi l’avenir sera fait : un accident de voiture, un dégât des eaux, un licenciement ou autre galère… Le jour où ça vous tombe dessus vous êtes bien content d’avoir un peu d’argent de côté.

Je vous conseille donc, si ce n’est pas déjà fait, de remplir votre épargne de sécurité avec vos économies dans un premiers temps. Sur la première année vous pouvez par exemple mettre 2500 € de coté en priorité sur votre livret A. Une somme que vous laisserai là en cas de besoin et qui vous permettra d’être beaucoup plus serein psychologiquement.

Si vous avez une tuile et que vous êtes obligé de piocher dans votre « trésor », le remplir doit être votre priorité pour palier à la prochaine tuile et garder votre esprit tranquille.

2 Ne pas prendre de crédit consommation

Si votre but est d’améliorer votre vie, ne vous laissez surtout pas tenter par les crédits consommation pour pouvoir conduire une belle berline ou avoir un écran de télé dernier cri.

Si vous craquez, vous vivez tout simplement au-dessus de vos moyens et cela n’est pas bon du tout pour vos finances…

Les biens de consommations sont des passifs. C’est-à-dire qu’ils ne font que vous coûter de l’argent…

Si vous avez des crédits consommations en cours, les rembourser aux plus vite devrait être votre priorité (après avoir une épargne de précaution).

En effet, ceux-ci vous coûtent de l’argent et vous empêche d’en emprunter pour d’autres projets plus intéressants.

Les biens qui devraient retenir votre attention sont les actifs. En d’autres termes des investissements qui vous rapporte de l’argent au lieu de vous en prendre. Le livre « Père Riche Père Pauvre » est formidable pour comprendre la différence entre actif et passif. Je vous le recommande.

Lien Père riche père pauvre

3 Faire une allocation pour commencer à investir

Vous avez constituez votre épargne de précaution et vous avez remboursé vos crédits consommation ? Il est donc temps de faire votre allocation d’investissement.

Une allocation est la façon dont vous allez répartir vos économies entre votre épargne et vos différents investissements.

Par exemple vous pouvez commencer par une allocation simple consistant à mettre la moitié de vos économies sur votre compte d’épargne de précaution (livret A) et l’autre moitié sur un compte en ligne dans lequel vous allez pouvoir piocher pour investir votre argent dans des actifs.

Ensuite vous pourrez refaire une allocation avec cette deuxième poche d’argent en la répartissant sur vos différents types d’investissements. Par exemple 40 % en bourse, 40 % en immobilier et 20 % en crypto-monnaie ou autre.

Comme cette répartition concerne 50 % de vos économies et que le reste est stocké sur votre compte épargne vous n’investissez en réalité que 20 % de vos économies en bourse, 20 % en immobilier et 10 % sur un autre investissement.

Cela répartie votre risque et limitent vos potentielles pertes en cas de crise économique.

Ensuite le principe de l’allocation est applicable à toutes vos sous couches d’investissement. Vous pourrez donc réfléchir à une bonne allocation pour votre portefeuille boursier, vos crypto monnaies etc…

Pour mieux comprendre la notion d’allocation je vous recommande cette vidéo de Yann Darwin qui est un investisseur très pédagogue et qui a une chaîne YouTube très riche en contenu sur l’éducation financière.

Vidéo Yann Darwin

4 La bourse

Pour moi l’investissement parfait pour débutant. Il permet de se familiariser à la logique d’investissement tout en ne prenant pas trop de risques car il est possible d’investir avec de très petites sommes.

L’investissement en bourse consiste à acheter des actions. Les actions sont des parts d’entreprises. Lorsque vous possédez une action de l’entreprise X et que cette entreprise a de bons résultats, la valeur de cette action augmente et vous « gagnez » alors de l’argent sans rien faire.

Malheureusement, ça marche aussi dans l’autre sens, lorsque l’entreprise a de mauvais résultats, le court de l’action baisse et vous « perdez » de l’argent. En réalité vous ne perdez cet argent que si vous revendez cette action à un cout inférieur au quel vous l’avez acheté. En fait, il n’y a pas le feu… Si vous choisissez des grandes entreprises solides, l’action à toutes les chances de remonter et de vous verser des bénéfices sur le long terme.

Avoir un portefeuille diversifié

Pour diminuer le risque de pertes vous pouvez acheter un panel d’action diversifié de plusieurs entreprises dans des secteurs divers. Ainsi, si la valeur d’une de ces actions baisse, les autres peuvent en même temps monter et cela équilibre votre portefeuille. Votre portefeuille est la somme des actions que vous possédez.

Depuis 200 ans, si l’on additionne la valeur de toutes les entreprises du monde, la bourse a en moyenne augmenté de 8 % par an. Par comparaison, votre livret A a un rendement de 0.5%. Ces 0.5% ne sont en réalité même pas suffisants pour compenser l’inflation….

Vaincre l’inflation et faire des bénéfices

L’inflation est la diminution de la valeur de notre monnaie dans le temps. Elle représente la baisse du pouvoir d’achat due à l’augmentation des prix des choses que nous achetons au quotidien. Elle est inévitable et plus ou moins importante suivant les années.

En général elle est de 2 % par an en moyenne. Vous rattraperez 0.5 % de rendement avec votre livret A mais vous perdrez tout de même 1.5% par an. Cela veut dire que 1000 euros sur votre compte en banque aujourd’hui ne vaudrons plus que 985 euros l’année prochaine en termes de pouvoir d’achat.

Vous comprenez alors qu’il est intéressant d’investir. Premièrement cela vous évite de perdre progressivement du pouvoir d’achat si vous laissez seulement dormir vos économies sur un livret A sans rendement. Et deuxièmement cela vous permet de faire fructifier vos économies et de gagner de l’argent autrement qu’avec votre salaire. Ainsi, vous multipliez vos sources de revenus.

Les ETF

La stratégie la plus simple est donc d’investir dans un portefeuille d’action bien diversifié qui vous permettra de générer en moyenne 8 % de rendement par an.

Pour cela il existe des actifs financiers appelés ETF (Exange Traded Funds). Ce sont des indices qui suivent les performances de regroupements d’actions. Ces regroupements d’actions suivent des thèmes comme les 500 plus grosses entreprises américaines (le S&P 500) ou les 50 plus grosses entreprises d’énergies renouvelables du monde etc… Il existe d’innombrables ETF divers et variés.

Lorsque vous investissez sur un ETF, cela revient à acheter une petite partie des actions qui le compose. Cela vous permet d’avoir un portefeuille très diversifié sans avoir à effectuer des centaines de transactions et en pouvant investir des sommes très petites. Par exemple l’ETF MSCI WORLD regroupant 1700 des plus grandes entreprises du monde ne coute que 25 euros à l’achat actuellement.

Investir dans quelques ETF dans des domaines diversifiés et qui ont un sens pour vous est donc le moyen le plus simple de vous assurer une rente de 8% par an en moyenne sans prendre beaucoup de risque.

Choisir des secteurs responsables

La bourse a mauvaise réputation car premièrement le trading (achat et revente d’action à court terme) est très risqué et compliqué à maitriser. Raison pour laquelle 85% des débutants en trading perdent tous leur capital investi en moins d’un an.

Nous ne parlons pas ici de trading mais bien d’investissement boursier à long terme (plusieurs années), ce qui est totalement différent.

Deuxièmement, les actions qui génèrent le plus de bénéfices sont des actions d’entreprises qui ont un très fort impact négatif écologiquement et socialement.

Néanmoins, il est tout à fait possible d’investir dans des entreprises responsables et ayant un impact positif sur la transition écologique. De même pour les ETF, il est tout à fait possible de choisir des ETF sur des thèmes comme la transition écologique (LYXOR NEW ENERGIE) ou le traitement de l’eau potable dans le monde (LYXOR PEA EAU).

De plus les stratégies d’investissement long terme dont nous avons parlé sont en réalité peut risquées. Il est tout de même indispensable de bien se former avant d’investir et d’avoir une bonne allocation de ces investissements (répartition de l’argent que l’on investit).

Faire du DCA

Le DCA (pour Dollars Cost Average) est une stratégie d’investissement en bourse qui consiste à verser régulièrement un montant donné sur son portefeuille d’action ou d’ETF.

Par exemple réserver 100 € par mois pour la bourse et les investir tous les 3 ou 4 mois afin de faire un versement de 300 ou 400 euros d’un coup (ce qui limitera les frais par rapport à un versement de 100 € tous les mois). Il vous faudra ensuite répartir cet argent sur les différentes actions ou ETF de votre portefeuille et recommencer dans 4 mois.

Le fait d’acheter de façon régulière va « lisser » votre coût d’acquisition de ces différentes valeurs car vous allez acheter à des moments ou le court des actions est haut et d’autre ou ils seront plus bas. Votre coût d’achat sera donc une moyenne des prix auxquelles vous les avez achetez.

Sur le long terme, c’est la technique la plus simple est la plus efficace pour avoir de bons rendements sans prendre beaucoup de risques et sans avoir à étudier de façon précise le court de la bourse.

Bien sélectionner ses actions et ETFs

Il faut tout de même choisir des actions ou des ETF dans des secteurs d’avenir avec des entreprises solides qui ne risque pas de faire banqueroute à tout moment. Pour cela, se concentrer sur des entreprises qui offrent un service qui répond à des besoins essentiels limite le risque.

Par exemple, la nourriture, le traitement de l’eau, la santé, l’énergie, les transports sont des bonnes pistes à étudier.

Une fois que vous vous êtes constitué un portefeuille assez diversifié et qui a du sens pour vous. Vous n’avez plus qu’à rajouter de l’argent à intervalle régulier et la magie des intérêts composés fera effet petit à petit.

Les intérêts composé sont pour faire simple : l’augmentation exponentielle à long terme de votre argent si vous investissez régulièrement de l’argent et que vous réinvestissez les gains réalisés.

Vous pouvez calculer facilement les intérêts composés grâce au site : gerezmieuxvotreargent.com

Continuer même en temps de crise

Le plus difficile est de s’y tenir et de continuer à verser la somme convenue lors des périodes de baisses de marchés. C’est périodes de baisses et de crises font peur. Psychologiquement c’est dur de tenir en voyant ses investissements baisser… mais la bourse fini toujours par remonter.

En revanche il faut garder à l’esprit que suite à une grosse crise financière (qui peut arriver à tout moment) les courts de la bourse peuvent prendre plusieurs mois voire plusieurs années à remonter à leur niveau d’avant crise. Généralement, ça ne dure pas plus de 1 ou 2 ans maximum.

Il faut donc être prêt à patienter 1 à 2 ans sans toucher à cet argent. D’où l’intérêt d’avoir une épargne de sécurité à coté qui évitera d’avoir à clôturer ses comptes de bourse par nécessité, lorsque les courts sont au plus bas et perdre de l’argent…

Les différents types de comptes pour la bourse

Vous pouvez acheter des actions ou des ETF via des brokers. Je vous conseille de passer par des brokers en ligne plutôt que d’ouvrir un PEA ou un CTO dans une banque physique car les frais de transactions y sont exorbitants. Vous pouvez alors ouvrir différents types de compte.

Le PEA

Le plan d’épargne action (PEA) vous permet d’acheter des actions sur les marchés financiers.

C’est un incontournable pour tout investisseur. Au bout de 5 ans de détentions de votre PEA vous aurez le droit à une réduction d’impôts et vous ne payerez que 17.5 % d’impôts (au lieu de 30 %) sur les bénéfices que vous aurez réalisés. En revanche vous ne pourrez retirer aucune part de l’argent que vous mettez dessus, sinon cela clôturera votre PEA.

Faite donc attention à ne pas mettre l’intégralité de vos économies dessus. En effet, il sera dommage d’avoir à clôturer votre PEA avant la fin de ces 5 ans de détention.

Ouvrir un PEA le plus tôt dans votre vie vous permettra de pouvoir profiter de cette réduction d’impôts le plus rapidement possible ! Même si vous ne mettez qu’une petite somme dessus pour le moment, cela pourra être très intéressant lorsque vous pourrez investir de plus grosses sommes.

Le PEA permet seulement d’investir dans des actions d’entreprises européennes, néanmoins, via certains ETF éligibles au PEA, vous pouvez vous exposer sur d’autres marché du monde entier et notamment celui des Etats-Unis qui est le plus gros marché boursier du monde.

Lien parrainage PEA bourse direct

L’assurance vie

L’assurance vie vous permet d’investir de façon moins risqué. Vous pouvez placer de l’argent sur un fond qui vous assure un certain rendement. Comme c’est moins risqué il y a moins de performance (2 à 3 % maximum par an) que si vous investissez sur de gros ETF. Néanmoins fiscalement, l’assurance vie est également intéressante au bout de 8 ans de détention.

Je vous conseille donc également, d’ouvrir une assurance vie le plus tôt possible dans votre vie afin de pouvoir bénéficier de cet avantage fiscal lorsque vous pourrez investir de plus grosses sommes.

Vous pouvez par exemple mettre 100 euros sur une assurance vie. Et ne pas y toucher avant d’avoir des sommes plus importantes à investir. Ainsi vous pourrez vous concentrer sur votre épargne de précaution, votre PEA et/ou CTO qui aurons de bien meilleurs rendements.

Lien parrainage LINXEA

Le CTO

Le compte titre ordinaire (CTO) est un autre type de compte qui vous permet d’investir sur plus d’actions que le PEA et notamment celles de la bourse américaine. En revanche, avec ce compte vous n’avez pas de réductions fiscales.

Vos bénéfices seront donc soumis à la « flat taxe » et 30% d’impôts vous seront prélevés sur vos plus-values. Par exemple, si vous avez acheté 1000 euros d’action et que vous les revendez 2 ans plus tard alors qu’elles valent 1100 euros, vous devrez payer 30 euros d’impôts. Vus aurez donc gagné 70 euros.

Cette taxe s’applique seulement si vous retirez votre argent de votre compte broker vers votre compte courant ou votre livret A. Aucun impôt ne vous est prélevé tant que l’argent reste sur votre compte broker (CTO ou PEA), même si vous revendez des actions pour gérer votre portefeuille.

Lien parrainage CTO Degiro

J’ai personnelement commencé d’investir en bourse l’année dernière, je suis donc encore un débutant. Pour en savoir plus je vous conseille vivement la playlist de vidéos sur la bourse de Yann Darwin :

Vidéo Yann Darwin sur la bourse

Les crypto monnaies

Les crypto monnaies sont des monnaies décentralisées et dématérialisées qui n’appartiennent à aucun état ni aucune banque. Elles n’existent qu’informatiquement et repose sur le principe de sécurisation par block-chaine.

Pour faire court, chaque transaction de crypto monnaie est sécurisé par des milliers d’ordinateurs indépendants qui doivent tous crypter la transaction et effectuer une part des calculs rendant la transaction réalisable.

Ces ordinateurs appartenant à des particuliers. Cela garantie le côté incorruptible de ces monnaies qui sont indépendantes des banques et gouvernements.

Il peut être intéressant d’investir une petite partie de son allocation d’investissement dans les crypto-monnaies car elles peuvent prendre beaucoup de valeur dans les années à venir. Néanmoins elles restent un investissement très risqué car incertain et je vous conseille de bien vous renseigner avant d’y investir le moindre centime.

Lien parrainage Binance

J’ai également commencé l’investissement en crypto monnaie l’année dernière et suis loin d’être expert. Pour plus d’informations à ce sujet vous pouvez également regarder la playlist crypto-monnaies de Yann Darwin :

Vidéo crypto Yann Darwin

5 L’entreprenariat

Pour moi, c’est l’investissement qui vous apportera le plus de sens et de bonheur dans votre vie si votre but est l’indépendance financière. Entreprendre pour pouvoir gagner de l’argent grâce à un projet qui vous intéresse est la meilleure façon de vous épanouir pleinement dans votre profession.

Si votre job salarié vous rend totalement heureux, vous n’avez peut-être pas besoin de vous intéresser à l’entreprenariat. En effet, cela n’est pas fait pour tout le monde car cela implique d’avoir plus de responsabilités.

Mais si vous êtes curieux et que vous rêvez d’indépendance, c’est sûrement fait pour vous !

L’entreprenariat peut concerner différent domaine :

La création de contenu 

Avec internet les possibilités sont presque illimitées. Un blog, un livre, des vidéos, des formations, de la musique etc…

Le freelance 

Encore une fois grâce à internet, vous pouvez proposer de vendre vos compétences à distance. Si vous êtes bon en graphisme, en rédaction, en traduction, en montage vidéo, en programmation etc… vous pourrez facilement trouver des clients sur internet.

L’Achat/Revente 

Si vous êtes passionné de sneakers, de voitures ou de tout autre objet appartenant à un marché très dynamique actuellement, vous pouvez acheter ces objets sur internet, dans des brocantes, à d’autres particuliers et les revendre plus cher à d’autres après les avoirs réparés, transportés ou simplement stockés chez vous.

Artisanat et métiers manuels 

Si vous avez des compétences manuelles, vous pouvez faire une formation pour un métier d’artisanat ou un métier manuel et lancer votre entreprise.

Professionnalisation d’une compétence ou d’une passion 

Si vous êtes très bon dans un domaine qui vous passionne, pourquoi ne pas essayer de professionnaliser cette compétence ?

Se former 

Dans tous les cas, même si vous avez pour le moment peu de compétences, mais que l’entreprenariat vous attire, de nombreuses formations existent et pourrons vous permettre par la suite d’entreprendre.

Investir dans ce type de formation pour un domaine qui vous intéresse est donc un très bon investissement.

De plus, de nombreuses formations sont éligibles au droits CPF que vous cumulez chaque année si vous êtes salarié.

Attention néanmoins aux arnaques de vendeur de rêves qui vous promettent de devenir millionnaires en quelques semaines grâce à leur formation à 5000 €. Renseignez-vous bien avant de choisir une formation pour être sûr de ne pas tomber dans une arnaque.

6 L’immobilier

Pour moi l’immobilier est le seul investissement qui vous fera passer au niveau supérieur de façon relativement sûr.

En effet comparé par exemple à une levée de fond pour la création d’une startup, l’immobilier est beaucoup moins risqué et demande moins d’investissement en temps et en énergie à long terme.

Néanmoins, l’immobilier peu vite devenir un enfer si l’on n’est pas suffisamment formé. Erreur d’achat, erreur de régime fiscale, problèmes de locataires etc… Il est donc important de se former un minimum avant de se lancer. Les sommes levés vous engagent sur des décennies, donc il vaut mieux bien prévoir son coup avant de signer un contrat.

Pour commencer dès aujourd’hui à investir dans l’immobilier, vous pouvez réserver une partie de vos économies sur un compte dédié (par exemple 20 % comme vu plus haut) jusqu’à avoir une somme assez importante pour pouvoir emprunter à la banque et avoir une petite réserve pour gérer les imprévus.

Résidence principale ou location ?

Suivant vos objectifs à long terme le choix de votre premier achat sera déterminant. Si vous souhaitez avoir enfin votre résidence principale pour arrêter de payer un loyer. Que vous êtes heureux dans votre métier et que vous ne comptez pas avoir une grande carrière d’investisseur, l’achat de votre résidence principale est le meilleur choix.

Gardez tout de même en tête que vous déménagerez peut-être un jour et qu’il est donc intéressant d’avoir une résidence principale bien placé et bien entretenue pour ne pas avoir de difficultés à la revendre.

En revanche, si votre objectif est d’investir le plus possible et de prétendre à l’indépendance financière totale d’ici quelques années. Que vous voulez touchez des rentes importantes grâce à votre immobilier, alors il vaudra mieux s’orienter vers un achat locatif.

En effet, si vous prenez un crédit pour votre résidence principale, vous ne pourrez pas réemprunter de sitôt pour acheter un bien à louer. Si à contrario vous acheter du locatif, vous pourrez grâce à l’argent généré par votre location, réemprunter pour acheter d’autres bien locatifs et faire grossir votre patrimoine. Les loyers de vos locataires rembourserons votre crédit et vous pourrez alors réinvestir dans de nouveaux bien immobiliers.

Acheter au bon endroit 

On dit souvent qu’il y a 3 règles d’or dans l’immobilier : 1 l’emplacement, 2 l’emplacement, 3 l’emplacement. En réalité, ce n’est pas aussi simple que ça… mais il est vrai qu’acheter à un bon emplacement est une priorité !

Essayer de privilégier des villes dynamiques où il y a de l’emploi, des bons quartiers et un emplacement pratique pour l’accès aux entreprises locales, aux centres villes etc…

Acheter en dessous du marché 

Lorsque vous cherchez à acheter un bien immobilier, il est important de bien vous renseigner sur le marché immobilier de la ville et du quartier où vous achetez. En comparant les différentes offres disponibles et en faisant de nombreuses visites suivit d’une analyse, vous pourrez rapidement savoir si un bien est sous-évalué ou surévalué.

Le but est bien entendu de chercher un bien sous-évalué par rapport au marché de la ville et du quartier. Une fois la perle rare trouvée (cela peut prendre plusieurs mois de recherches) vous pouvez faire une offre au vendeur et essayer de négocier le bien au meilleur prix.

Rénover pour gagner en rentabilité 

La rénovation d’un bien en moyen état, est un très bon moyen d’augmenter sa rentabilité. Calculer à l’avance les travaux nécessaires pour retaper correctement le bien et lui donner un look attractif peut grandement augmenter la valeur du bien.

L’important est de proposer un bien de qualité, dans lequel vous aimeriez vivre. Propre, lumineux, bien équipé, bien isolé, aux normes énergétiques etc…

Une foi rénové aux goûts du jour, vous louerez plus facilement et votre bien prendra instantanément de la valeur.

De plus faire de la rénovation est un moyen écologique de loger de nouvelles personnes. Combien de résidences sont vacantes et ne demande qu’à être rénovées ? Au lieu de constamment construire de nouveaux immeubles, rénover permet de proposer des logements de qualité sans avoir besoin de sortir la citerne de ciment et la grue.

Choisir le bon régime fiscal 

Pour avoir une bonne rentabilité, le choix du régime fiscal est important. C’est le régime fiscal qui va déterminer combien vous allez payer d’impôts sur l’achat de votre bien. Si vous choisissez un régime non adapté à votre projet, vous pouvez sur le long terme perdre pas mal d’argent.

Cibler un type précis de locataires 

Afin de limiter au maximum les galères dues à la gestion des locataires, essayez le plus possible de cibler un type précis de personnes. Ainsi vous pourrez déjà orienter la rénovation et la décoration du bien en fonction de votre cible.

En plus vous pourrez attirer des personnes sérieuses qui vous payerons vos loyers et ne détériorerons pas votre bien.

La catégorie cible peut être : des étudiants, des jeunes cadres, des jeunes couples, des travailleurs en mobilités etc…

Suivant votre cible vous pourrez aménager en conséquence plutôt : une collocation, un pied à terre ou un appartement prévu pour un jeune couple.

Je ne suis pas un expert de l’immobilier non plus, même si cela m’intéresse et que je pense commencer à investir rapidement dedans. J’ai juste quelques bases que j’ai apprises dans les livres suivants et que je vous recommande si vous vous intéressez à l’investissement immobilier.

Ebook Yann Darwin

Livre les secrets de l’immobilier

Livre fiscalité

Livre rénovation

7 Faire des dons aux plus démunis

Tous ces investissements, demande du temps de formation et de mise en place pour être rentables. L’investissement facile et rapide qui vous rend millionnaire en 2 semaines n’existe tout simplement pas encore…

Il vous faudra y consacrer un peu de temps et d’énergie mais au bout du compte vous aurez plus de temps libre, moins de stress et plus de liberté pour profiter de la vie.

Vous avez désormais des problèmes de riches, quoi que vous en pensiez (en France la richesse est bien trop souvent jalousée malheureusement). Avoir une épargne de précaution suffisante et avoir commencé à investir vous apporte une certaine sécurité financière.

Une grande partie de la population mondiale (voir même seulement française) n’a pas encore eu la chance d’acquérir tous ces principes et vie dans la précarité.

Vous pouvez alors faire deux choses pour les aider :

Donner aux associations

Premièrement, redistribuer une partie (aussi petite soit-elle) de votre argent aux plus démunies. C’est une très belle habitude à prendre car un petit don mensuel peut aider de nombreuses personnes. Cela peut représenter 5 ou 10 € par mois au début, et peu aider à sauver des vies. Vous pourrez augmenter par la suite la part de vos dons avec l’augmentation de vos revenus.

De nombreuses associations vous permettent d’effectuer des virements récurrents. Vous n’avez plus à vous en occuper une fois programmés. De plus, les dons que vous faite sont déductibles de vos impôts. C’est donc du gagnant/gagnant. Vous aidez des personnes dans le besoin, vous pouvez être fier de vous et en plus cela vous permet d’avoir une réduction fiscale.

Partager ce type de contenu

Deuxièmement, vous pouvez partager les informations contenues dans ces 10 articles. Vous pouvez bien évidement partager le lien de mon blog par internet aux personnes de votre entourage que ça peut intéresser (ça me fera des visiteurs en plus et un peu de pub ahah) ou vous pouvez tout simplement en discuter.

Inciter les gens à reprendre en mains leurs finances personnelles et moins consommer est un moyen de combattre les injustices sociales et d’agir pour le réchauffement climatique. La surconsommation de masse nous mène droit dans le mur en termes d’écologie et nous fait tous perdre de l’argent.

Enfin, ce rythme effréné de surconsommation nous fait également perdre notre précieux temps. Nous n’avons qu’une vie, et lorsque à 60 ans nous ferons un petit bilan sur nos vies, je pense qu’une vie riche d’aventure, de liberté financière et de plaisirs simples, sera bien meilleure à se remémorer qu’une vie passée à travailler dans une entreprise qui ne nous passionne pas, à passer notre temps libre devant la télé ou les réseaux sociaux et d’avoir gaspillé notre argent et notre santé dans de la malbouffe et des objets inutiles.

A vous de choisir la vie que vous comptez mener…

Concernant l’indépendance financière, le Mindset d’investisseur et l’aspect philosophique de mener une vie plus libre je vous conseille 2 podcast que j’aime beaucoup :

Business en Bagnole

Une vie de liberté

One thought on “IX – Comment investir de façon responsable ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.